Comment avoir un bon échange quand vous étés timides.

C’est dur d’être un étudiant échange quand vous êtes timides. Vous avez peur de parler en votre première langue ; en votre deuxième langue, c’est presque impossible. Je suis très timide donc je comprends ! Si vous êtes timides mais vous voulez faire un échange, n’inquiétez pas. Oui, c’est un peu plus difficile mais l’expérience en vaut la peine.
1. Première, dites votre famille d’accueil que vous êtes timides. Votre famille peut vous aider.
2. Rejoindrez un club de l’école ou une équipe de sport. C’est plus facile de faire des amies si vous êtes dans la même équipe ou si vous avez les intérêts similaires.
3. Ne comptez pas sur l’alcool de faire des amis. En fait, c’est mieux si vous avez un ami proche avant vous boitez de tout.
4. Trouvez un ami qui est patient avec vous quand vous parlez votre deuxième langue. Cet ami peut introduire ses amis.
5. Posez des questions et ne sois pas gêné. Les gens seront heureux que vous essayiez.
6. Vous êtes en ce pays pour seulement quelques mois. Profitez-bien de votre expérience.

Geocaching- la chasse au trésor du monde

Vous vous souvenez de chasses au trésor quand vous étiez petits. Maintenant, imaginez une chasse au trésor international. Les petites boites sont cachées à travers le monde. Le site, Geocaching.com, donne les coordonnées des boites et des indices. Vous utilisez un GPS pour trouver l’endroit et les indices pour trouver les boites. Les boites sont cachées dans les arbres, sous les pierres et le derrière d‘un panneau. Chaque boite contient un registre des visites et parfois les petits « trésors » comme les jouets ou même un livre. S’il y a les trésors, on pourrait prendre un trésor mais, on doit laisser un autre. Parfois, un des trésors est un travel bug ou un géocoin. Ces trésors sont suivis avec les codes à barre. Donc, vous pouvez voir où est le trésor dans le monde.

Il y a sept ans que ma mère a commencé. Ma mère trouvait presque deux mille géocaches. Quand je suis allée en France et au Nicaragua j’ai trouvé quelque géocache et j’ai écrit le nom d’utilisateur de ma mère. Malgré ma mère n’est pas allée avec moi, c’était commet ma maman était là.

Mon expérience d’IACE

Quand j’étais dans Cadets de l’Air, j’ai appliqué à un camp appelé IACE – International Air Cadet Exchange ou Échange International des Cadets de l’Air. On a besoin d’écrire une réaction et faire une entrevue; c’est une application très dure. Je voulais aller en Australie. Je me souviens quand j’ai vu que j’ai reçu l’offre de camp, j’avais très hâte. Mais puis j’ai vu que la destination était les États-Unis. Mon cœur s’est serré. J’étais très déçue; les États-Unis sont très proches, je peux faire un voyage aux États-Unis très facilement.

Cependant, l’échange était plus amusant que j’avais pensé. J’ai rencontré les autres cadets de par le monde : de l’Australie, de la Nouvelle Zélande, du Royaume-Unis, de la Corée, de la Turquie, du Ghana et de beaucoup d’autres paies. Première, tous les cadets ont rencontré à Washington, D.C. et nous sommes allés au Pentagone, Cimetière d’Arlington et les monuments de Washington. Après, je suis allée à Pennsylvanie avec une autre Canadienne et deux filles de la Corée. En Pennsylvanie nous faisions beaucoup. Nous avons fait parachutisme en salle, rafting, volé un avion et nous sommes allés à un parc aquatique.

Ce voyage était la première fois que j’ai vu les vrais États-Unis. Chaque fois avant, je suis allée à Florida avec tous les autres touristes. C’est une expérience très différente. J’ai appris beaucoup des États-Unis et aussi de la Corée. J’ai appris que, la plupart du temps, les Américains identifient avec les républicains ou démocrate. J’ai aussi appris un peu de Coréen. C’était une expérience fantastique !

Comment Rotary a affecté ma vie

“Le Rotary International est une association qui rassemble 35 221 clubs au 30 septembre 2015, présents dans près de 200 pays et régions géographiques. L’ensemble de ces clubs Rotary compte au total 1 228 250 membres au 30 septembre 2015 appelés Rotariens. Le Rotary a été historiquement le premier « club service » créé au monde” (Rotary International)
Quand j’étais petite, je ne savais rien au sujet de Rotary. Néanmoins, Rotary était tout autour de moi. Le club de ma ville natale était très actif dans ma communauté et les Rotariens aidaient beaucoup de personnes locales et internationales avec une variété de projets.
Cette année est ma troisième année d’être un membre de Rotary. En lycée, pendant ma onzième année, mon amie parlait beaucoup de son père qui est un membre de Rotary. Donc, j’ai commencé un club avec elle appelés Interact. Interact est Rotary pour les étudiants d’école secondaire. J’étais le secrétaire par intérim pendant l’été que nous préparions pour notre voyage au Nicaragua. Maintenant, je suis un membre du Club Rotaract d’Ottawa. Rotaract est Rotary pour les étudiants d’universitaire et des professionnels de 18 à 30. Je suis une partie du comité de service international et, pour l’année prochaine, je serai le secrétaire et j’ai très hâte.
Rotary est une grande partie de ma vie. Après mon échange, je parlais avec tous les étudiants d’échanges qui sont venus à mon école. J’ai rencontré Vale du Pérou, Annisa du Indonésie, Katka de la République tchèque et Jorge du Mexique. J’ai aussi accueilli Anna de la Suède pendant trois mois. Par ailleurs, j’ai rencontré les Rotaracters de l’Australie et du Brasil.

 

Works Cited

“Rotary International.” Wikipedia. Wikimedia Foundation. Web. 05 Mar. 2016.

AIC

Comment préparer pour un voyage en canoë

J’ai fait seulement deux voyages en canoë mais j’ai appris beaucoup de mes expériences. Voici les choses les plus importantes.
1. Marquez votre route
Premièrement, vous devez marquer votre route. Choisissez un lac ou une rivière, votre point de départ et votre destination. Puis, cherchez les campements. Chaque camping devrait être de 6-8 heures de l’autre; c’est dépendent de l’expérience du groupe. Le temps est plus important que la distance.
2. Louez ou apportez un canoë léger, trouver un service de navette de canoë si vous en avez besoin
Si votre route a les portages plus que cinquante mètres, vous avez besoin d’un canoë très léger. Par ailleurs, si votre point de départ et votre destination est les points différents, vous devez chercher un service de navette de canoë. Vous stationnez votre véhicule à la destination et puis vous prenez la navette au point de départ.
3. Voyager léger
Pour la même raison ci-dessus, vous voulez des sacs légers. Vous ne voulez pas marcher un portage plus que deux fois, spécialement si le portage est cinq kilomètres avec les collines. Donc, mettez seulement les vêtements les plus importantes dans votre valise.
4. Nourriture
Si vous voulez, vous pouvez apporter les denrées périssables; cependant, vous devez les manger pendant les premiers jours du voyage. Le steak est bon si vous le congelez et l’emballez en couches de papier journal. Pour les autres jours, apportez les denrées non-périssables comme les pâtes et les autres aliments lyophilisés.

5. Les autres choses
N’oubliez pas :
• Le papier toilette
• purificateur d’eau
• une pagaie supplémentaire